En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
OK
Dossier pratique : Comment choisir ses poêles ?

Dossier pratique :
Comment choisir ses poêles ?

Besoin d'un conseil ?

"Besoin d'un conseil ? Vous pouvez aussi appeler le magasin à côté de chez vous, ça ira plus vite"

Contacter votre magasin



Le point sur les différents matériaux et revêtements des poêles pour cuisiner !
Qui n’a jamais été perplexe devant le rayon des poêles et ne s'est jamais posé la question "Comment choisir sa poêle ?" au moment de faire son choix pour une nouvelle acquisition ou un renouvellement de sa poêle… 

Il existe de nombreux matériaux et revêtements, le choix est donc très large. Il faut aussi savoir quelle utilisation vous allez faire de votre poêle : multifonctions, pour la viande, les légumes ou le poisson.

L'idéal est bien sûr d'avoir plusieurs poêles pour s'adapter parfaitement à l'utilisation souhaitée.

Comment choisir sa poêle ? 

- Déterminez le type de cuisson pour lequel vous allez utiliser votre poêle : cuisson vive pour griller, saisir, frire, faire sauter ou cuisson douce pour mijoter, réchauffer ou pour les aliments plus fragiles (certains légumes, poissons, œufs, ...). Quoi qu'il en soit, ne jamais cuire des aliments à une température supérieure à 230°C, c'est parfaitement inutile et peut même être dangereux. La température idéale de cuisson se situe autour des 180°C.

 

- Une règle de base à respecter : attention à l'épaisseur du fond de votre poêle pour cuisiner ! Minimum 2 à 3 mm sinon les aliments seront trop directement en contact avec la source de chaleur et risqueront d'accrocher. Votre poêle pourrait même finir par se déformer ...

 

- Prenez bien soin de vérifier que la ou les poêles pour cuisiner que vous avez choisies sont bien compatibles avec vos feux de cuisson (induction, vitrocéramique, gaz, etc ...)

 

- Enfin et surtout, poser vous les bonnes questions avec de réaliser cet investissement. Oui, il s'agit bien d'un investissement et certaines poêles sont mêmes garanties plusieurs années. Méfiez-vous donc du "pas cher" car cela rime souvent avec mauvaise qualité et vous devrez ainsi renouvelez vos poêles plus souvent ce qui est ni écologique, ni économique ... Privilégiez donc les poêles les plus durables dans le temps, cela permet aussi d'être responsable, citoyen et écologique.


La poêle tout inox

L'inox est un matériau robuste, sain, stable et durable dans le temps : l'inox vieillit très bien. Idéalement, choisissez de l'inox 18/10 (18% de chrome, 10% de nickel) : c'est le plus résistant.

Neutre et hygiénique, l'inox ne modifie pas le goût, la couleur ou l'odeur des aliments qui peuvent ainsi exprimer leurs saveurs naturelles. L'inox supporte les hautes températures et les montées en températures rapides.

Idéal pour saisir les viandes rouges et les volailles sans matières grasses pour une cuisson saine et diététique. Ne chercher pas à décoller votre viande dès le début de la cuisson : la viande va d'abord se détendre et accrocher, puis en libérant les sucs, elle se détachera lorsqu'elle sera prête à être retournée.

Un entretien facile : il suffit passer la poêle sous l'eau chaude en fin de cuisson pour la déglacer, puis de la nettoyer simplement avec de l'eau savonneuse. 


Voir toutes nos poêles en inox 

  

La poêle en tôle ou en acier

Très appréciée par nos grands-mères, ce matériau est l'un des plus naturels et sains pour notre santé.

Très résistante, inusable et donc extrêmement durable, elle se bonifie même avec le temps puisqu'elle a la particularité de se "culotter" : plus on l'utilise, plus elle devient naturellement anti-adhérente, se lave simplement en la déglaçant à l'eau chaude : nos grands-mères étaient donc "écolo" avant l'heure sans le savoir.

Ne craint ni les chocs thermiques, ni les rayures, vous pouvez utiliser toutes sortes d'ustensiles.

Vous obtiendrez des résultats de cuisson dignes d'un professionnel pour griller des viandes ou pour réaliser des poêlées de légumes ou de pommes de terres.

Seule contrainte : l'entretien ; le lave-vaisselle est déconseillé et il faut l'essuyer aussitôt et la ranger dans un lieu sec et à l'abri de toute humidité.


Voir toutes nos poêles en tôle ou en acier

  

La poêle avec un revêtement en céramique


Depuis quelques années, c'est tendance et c'est l'alternative aux revêtements anti-adhésifs plus classiques.

Fabriquée à partir de minéraux (silice, zircone) et à base d'eau, la céramique se veut plus écologique, plus naturelle et moins polluante que les revêtements anti-adhésifs classiques.

Attention toutefois à ne pas surchauffer la poêle en céramique elle perdrait de ses propriétés anti-adhésives : elle est plutôt recommandée pour une utilisation à feu doux ou modéré.

La céramique étant cassante, attention aussi aux chocs et aux rayures.

Voir toutes nos poêles avec revêtement en céramique


La poêle avec un revêtement anti-adhésif

Cette poêle est de loin la plus répandue : idéale pour les cuissons douces, pour les légumes et pour mijoter, elle peut aussi servir à saisir les viandes, les poissons et les œufs. 

La diffusion de la chaleur est homogène pour éviter les points de surchauffe et ce revêtement permet de limiter l'apport en matière grasse pour une cuisine plus saine et diététique. Certains revêtements sont conçus pour durer dans le temps sans se détériorer.

Facile à entretenir

Depuis quelques années, le revêtement anti-adhésif est décrié. Il faut savoir que les marques qui fabriquent ces revêtements anti-adhésifs n'utilisent plus de PFOA depuis de nombreuses années et que le PTFE est un revêtement anti-adhésif sain car inerte : il peut être ingéré sans danger pour la santé. Son innocuité a même été reconnue par les autorités sanitaires européennes et américaines et par l'OMS. 


Voir toutes nos poêles avec un revêtement anti-adhésif


Comment choisir sa poêle pour qu'elle soit la plus écologique possible ?

Une poêle est écologique quand son impact sur l'environnement est le plus faible possible. Il faut avoir un comportement éco-responsable en choisissant des poêles durables, recyclables, et dont les procédés de fabrications sont eux-mêmes écologiques. Une poêle qui traverse la moitié du globe pour se retrouver dans votre placard peut-elle vraiment prétendre être écologique ? Là aussi, il faut se poser les bonnes questions ...

Nos préconisations pour trouver la poêle dont vous avez besoin pour cuisiner : 

Pour saisir une belle côte de bœuf : les poêles Crispy de Fissler

Pour réussir une sole meunière : les poêles de Tefal

Pour une poêlée de légumes fondants à souhaits : les poêles Chef revêtues de Beka

Pour une poêlée de pommes de terre à la Salardaise :  les poêles Mineral B de De Buyer

Pour un usage multifonctions : les poêles Black Induction de Valira